Article du Colored Pencil magazine - juin 2021

Article COLORED PENCIL Magazine juin 2021

Voici la couverture du magazine Colored pencil du mois de juin que vous pouvez retrouver sur le site du magazine  que je remercie beaucoup! Sur la couverture se trouve le dahlia réalisé à partir d’une photo de Sylvie Destouches @les_ptits_instants.

Le journal Colored pencil m’a proposé d’écrire un article… Je n’y croyais pas, mais ne voulais pas passer à côté d’une telle occasion, alors j’ai accepté! Un immense défi pour moi.

Article COLORED PENCIL Magazine
Article COLORED PENCIL Magazine

Maman de 3 enfants, artiste autodidacte, j’ai découvert la technique du pastel sec en 2018 et je me passionne depuis pour le dessin réaliste, mettant en avant les couleurs éclatantes de la nature, des animaux et de tout ce qui nous entoure.

Mon parcours Etant petite, j’ai toujours aimé dessiner. C’était un plaisir pour moi d’offrir mes dessins. Je n’ai pas pris de cours de dessin, mais je gardais toutes mes économies et attendait avec impatience chaque semaine la sortie du prochain numéro du journal « Peindre et dessiner » de Larousse. J’ai utilisé des crayons de couleurs basiques et je me suis aussi intéressée à l’aquarelle.

Puis je suis entrée dans la vie professionnelle et j’ai eu mes enfants. Je n’ai plus du tout dessiné pendant de nombreuses années.Après une séparation et des problèmes de santé, j’ai traversé une période difficile. Je suis tombée sur un petit livre décrivant des techniques contre le stress, une des techniques était le coloriage de mandalas… j’ai colorié celui qui était proposé. Et je ne me suis plus arrêtée de dessiner depuis !

De nombreux artistes m’ont inspirée sur Youtube dont Lisa Lachri et Kirsty Partridge pour le crayon de couleur. J’ai testé les magnifiques crayons Luminance de Carandache et les Polychromos de Faber Castel. J’ai réalisé plusieurs dessins, mais je n’avais pas encore trouvé ma technique idéale. Les arrière-plans aux crayons de couleurs étaient longs et m’ennuyaient. Je suis tombée sur les portraits de l’artiste Bokkei réalisés au crayons de couleurs et Panpastels. Je ne connaissais pas du tout les Panpastels et cela m’a vraiment intriguée, j’ai fini par m’offrir le set de base en 2018 et j’ai adoré. J’ai aussi découvert le papier Pastelmat de Clairefontaine que j’ai toujours continuer à utiliser depuis !

J’ai découvert d’autres artistes : Jason Morgan, Skyzune Art et Marion Tubiana et me suis intéressée aux crayons pastels qui m’ont permis de réunir tous les avantages que je recherchais et que j’utilise actuellement. Les pastels permettent de nombreuses possibilités pour réaliser des fonds grâce à la combinaison des Panpastels, des craies et des crayons, permettant de réaliser facilement des fondus, ainsi que des détails précis. Ils donnent aussi la possibilité de travailler du foncé au clair ou du clair au foncé, comme on le souhaite.

Article COLORED PENCIL Magazine

Le matériel J’utilise les Panpastels pour réaliser des fonds floutés et parfois comme sous-couche pour le sujet principal. Et des craies pastels pour les fonds de mes paysages.

J’utilise toujours des crayons pastels pour le sujet principal et toutes les parties détaillées du dessin. J’utilise 3 marques différentes qui se complètent parfaitement bien à mon goût : les Pitt pastels de Faber Castell, qui sont les plus durs. les Stabilo de Carbothello, d’une dureté moyenne et les Pastels pencils de Caran d’Ache qui sont les plus tendres.

Je les ai triés selon mon goût et ai créé un nuancier que j’utilise chaque fois que je commence un dessin. Je sélectionne alors mes crayons en fonction de la couleur souhaitée bien sûr, mais aussi en fonction de ce que je vais dessiner. Je choisis les Pitt pastel pour les détails précis et aussi très souvent pour leur choix de couleur foncées. Les Caran d’Ache ont des magnifiques violets et roses pâles. Je vais souvent les utiliser pour faire ressortir des détails blancs ou clairs après avoir déjà mis plusieurs couches de pastels, car comme ils sont tendres, ils vont quand même déposer suffisamment de pigments. Les Carbothello vont servir dans toutes les situations intermédiaires. Je trouve que ce sont les plus faciles à utiliser, et ce sont ceux que je recommanderais à quelqu’un qui débute le pastel.

Le papier est aussi très important. J’avais essayé des pastels sur un papier « simple » et en avais déduit que je n’aimais pas cette technique qui faisait de la poussière et en mettait plein les doigts ! Mais avec le bon papier, tout est différent. Le Pastelmat de Clairefontaine que j’utilise est très légèrement granuleux et accroche parfaitement un grand nombre de couches de pastel. Ce papier existe dans différentes couleurs. Mes préférées sont pour l’instant les couleurs « maïs » et « bouton d’or », car même si le papier est totalement recouvert par le pastel, cette couleur donne un côté lumineux au dessin. Les différentes couleurs ont chacune un grain différent et leurs spécificités.

Article COLORED PENCIL Magazine

Mon inspiration Je trouve mon inspiration dans la nature, les animaux et tout ce qui nous entoure. J’aime transmettre les couleurs et la lumière. Je trouve la nature tellement belle, que c’est le dessin réaliste qui me plait le plus. J’ai réalisé mes premiers dessins d’après des photos libres de droits sur Pixabay, comme pour ma première collection de fleurs ou de roses. J’aime tellement dessiner les fleurs pour leurs couleurs, leur beauté et leur diversité. J’aime maintenant  dessiner des paysages ou vos animaux favoris. Je réalise mes photos à chaque balade ou randonnée; il y a toujours un paysage, une fleur, un animal, des bâtiments ou des détails qui m’inspirent et que je souhaite dessiner! Ce sont presque toujours des sujets ensoleillés ou éclairé par la lumière du jour que je préfère. J’ai aussi pu réaliser des collaborations sur Instagram, comme tout d’abord mes abeilles, d’après des incroyables photos de Pascal @pictures_by_pascal, puis de Sylvie Destouches @les_petits_instants qui m’a vraiment inspirée avec ses dahlias.

Ma technique  Je réalise le croquis d’après une photo de référence à l’aide de la technique de la grille. Je commence presque toujours par l’arrière-plan. Je suis chaque fois aussi enthousiaste au moment de commencer un nouveau sujet, cela me permet ainsi d’y mettre vraiment mon attention tout en me réjouissant d’arriver au sujet principal. Le fait de commencer par les plans les plus éloignés me permet aussi de faire mieux ressortir le sujet. Je le réalise donc souvent aux Panpastels pour les parties les plus floues et aussi aux crayons pour les détails. Pour les paysages, je préfère par contre les craies pastels qui rendent bien l’effet de végétation lointaine.

Je réalise ensuite le sujet principal. Pour les animaux, je réalise parfois une sous-couche avec les Panpastels, dans des tons assez foncés pour ensuite réaliser les poils des plus foncés aux plus clairs. Si le dessin est petit ou contient de nombreux détails, j’utilise directement les crayons pastels. Je travaille donc le plus souvent du plus foncé au plus clair, sauf pour les zones blanches ou très claires que je réserve directement. Le pastel nécessite plusieurs couches pour arriver à des détails précis. J’aime l’effet du sujet net et détaillé sur un fond flouté qui le fait particulièrement bien ressortir. Je passe beaucoup d’heures sur chaque dessin et travaille sur chaque détail jusqu’à ce qu’il me plaise vraiment. Cette technique de dessin réaliste me semble accessible pour chacun qui souhaite se lancer, pour autant qu’il ait patience, persévérance, pratique et passion !

Article COLORED PENCIL Magazine

Dessin et développement personnel Le dessin m’apporte énormément ! Tout d’abord, des moments de calme, antistress et régénérant pour moi. C’est mon « expérience optimale » comme le décrit Mihaly Csikszentmihalyi dans Flow : J’ai un objectif clair, qui reste un défi, je ne vois plus le temps passer et j’aime la réalisation du dessin autant que le résultat Je suis plutôt timide, introvertie et passe inaperçue. Mais depuis que je me passionne à dessiner, cela me pousse en avant, me donne plus confiance en moi et me permets de réaliser plein de défis, comme l’écriture de cet article par exemple.

J’aime beaucoup lire et je souhaite vous partager 2 lectures qui ont influencé mon parcours d’artiste.

Miracle Morning de Hal Elrod : j’en parle ici, parce que j’ai des enfants et je travaille à temps partiel. Mes journées sont toujours bien remplies et je restais frustrée la plupart du temps de ne pas avoir pu trouver un petit moment pour dessiner dans ma journée, étant trop fatiguée pour m’y mettre le soir. J’imagine ne pas avoir été la seule dans cette situation ! Je suis tombée sur le livre de Hal Elrod qui m’a convaincue de me lever plus tôt. Et c’est avec plaisir que je me lève environ une heure plus tôt pour dessiner. Et je suis contente de me lever ! Le fait d’avoir pu commencer ma journée par quelque chose qui me plaît me met de bonne humeur et me motive pour la journée.

La méthode Bullet journal de Ryder Carroll : le bullet journal est souvent montré sur les réseaux sociaux comme un journal dans lequel on passe des heures à dessiner des magnifiques pages représentant le mois à venir, par exemple. Ce n’est pas cela que j’ai retenu de ce livre, mais plutôt une façon de réunir toutes mes idées, mes rendez-vous, mes projets au même endroit, de pouvoir facilement les y retrouver, suivre et atteindre mes objectifs. C’est grâce à cela que j’ai pu mener à bien chaque petit pas qui me fait avancer comme artiste et je vous le recommande vivement !

Mes projets Je suis encore au tout début de mon parcours d’artiste, et de nombreux projets sont à venir ! Un workshop, une première exposition à Vevey en Suisse, bientôt des Ebook avec des tutoriels de dessin et je souhaite aussi commencer à réaliser des portraits…

La plupart de ces projets se sont réalisés, vous pouvez me suivre sur Instagram @mjfawer où vous allez retrouver tous mes dessins en cours et sur Facebook.

Article COLORED PENCIL Magazine
Article COLORED PENCIL Magazine
Défiler vers le haut